rfidChristian ESTROSI, ministre chargé de l’industrie, annonce un soutien de plusieurs millions d’euros pour 13 projets innovants mettant en oeuvre les technologies sans contact (NFC et RFID).*
Les projets sélectionnés visent à concevoir, grâce à ces technologies, de nouveaux services innovants dans des domaines variés de la vie quotidienne : transport, ville, musées, santé, sécurité, services à la personne ou encore agroalimentaire.
* Le ministre rappelle les enjeux associés à ces technologies, qui vont profondément modifier le quotidien des particuliers et améliorer la compétitivité des entreprises :
– la technologie NFC permet d’utiliser le téléphone portable pour accéder de manière simplifiée et sécurisée à de nouveaux services, tels le paiement de titres de transport, les cartes de fidélité électroniques, les badges d’accès sans contact ou l’affichage d’informations contextuelles ;
– les étiquettes électroniques RFID permettent d’optimiser le fonctionnement des processus internes de l’entreprise, comme la logistique, la traçabilité (suivi d’un produit) ou la production, afin d’accroître leur productivité et de limiter au maximum les impacts sur l »environnement.
38 projets avaient été déposés le 8 juin 2009 dans le cadre de l’appel à projets.
Les 13 projets retenus sont : Bpass+, Mobemo, NFC SCM, Nice future campus, Smart Muse, Must, Altess, NFC 2UI, STAM-RFID, La Vitrine Intelligente, Digiprice, IDviandes, et Matrice.