solairejaponLe Japon, dépourvu de ressources naturelles mais détenteur de technologies de pointe, ambitionne de construire une centrale solaire spatiale émettrice d’énergie sur Terre par faisceau laser ou micro-ondes.

[col-sect][column]Un dessin du projet de station spatiale équipée de panneaux solaires sur laquelle planchent les chercheurs japonais.
Au terme d’un appel d’offres lancé cet été, l’Etat japonais a désigné cette semaine les entreprises et organismes qui devront développer un dispositif futuriste mais jugé essentiel par les pouvoirs publics. Objectif: placer vers 2030 un engin en orbite géostationnaire (à 36.000 kilomètres de la Terre),[/column] [column]équipé de nombreux panneaux solaires. Ces éléments photovoltaïques, à l’instar de ceux employés au sol, convertiront l’énergie des rayons du soleil en électricité, avec une capacité annuelle cinq à dix fois supérieure à aire identique. Ce courant électrique sera à son tour transformé en flux énergétique transmis par faisceau laser ou micro-ondes jusqu’à la Terre où il sera capté par une gigantesque antenne parabolique dédiée, et retransformé en électricité.[/column][/col-sect]

Lire l’article.