Sciences et technologies de l’information et de la communication
Des transistors ferroélectriques pour du « instant on » (démarrage instantané)
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58775.htm

Les matériaux ferroélectriques que l’on peut trouver à l’heure actuelle dans les cartes de métro ou de crédit pourraient bientôt être utilisés afin de réduire, voire éliminer les consommations et les délais nécessaires au démarrage et à la fermeture des systèmes d’exploitation. Trois universités participent à des recherches sur ce type de matériau, financées par la NSF: Cornell University, Penn State University et Northwestern University. Tout récemment l’équipe est parvenue à intégrer des capacités ferroélectriques dans des matériaux utilisés fréquemment dans les transistors. Un article a été publié dans le numéro du 17 avril dans le journal Sciences.

Les matériaux ferroélectriques fournissent des mémoires électroniques de faible consommation et à haute efficacité. Certaines cartes « intelligentes » utilisent cette technologie pour révéler ou remettre à jour instantanément les informations stockées. Un ordinateur construit sur ce même modéle pourrait alors instantanément fournir à l’utilisateur les données nécessaires réduisant ainsi considérablement les temps d’attentes notamment au démarrage de l’ordinateur.

Lire la suite de cet article:
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58775.htm