dstarL’édition 52 du bulletin de l’Union internationale des radioamateurs Region 1 VHF/UHF/uW met en lumière les problèmes d’interférences causées par le manque de coordination des répéteurs D-Star opérant dans les segments Satellite Amateur.

La première page du bulletin, édité par Michael Kastelic OE1MCU, rqppelle que la Conférence de Cavtat a déjà reconnu les fréquences pour la voix numérique, et les plans de bandes ont été ajustés en conséquence.

[col-sect][column]On voit le développement du nombre d’utilisateurs. Dans certains pays, cela conduit à une croissance non coordonnée, avec les répéteurs D-Star de même dans le segment satellite du 2 mètres.
Voir http://www.dstarusers.org/repeaters.php

La situation est déplorable. Nous nous plaignons d’ingérence dans le segment des satellites causés par des pirates et des systèmes de téléphonie, alors que nous-mêmes perturbons ce segment, sans parler des perturbations dûes à des shifts irréguliers. [/column]

[column]Chaque fois qu’un nouveau répéteur D-Star doit être mis en place, il doit fonctionner sur une paire de fréquences coordonnée, même si cela signifie qu’un répéteur analogique existant doit être arrêté à cette fin.

Je demande instamment à tous les gestionnaires VHF de surveiller cete évolution dans leurs pays et d’utiliser leur influence pour redresser la situation, au besoin.

source: southgatearc.org
[/column][/col-sect]