Près de deux ans après les premières expérimentations des opérateurs mobiles français, les membres de la Commission européenne viennent de suivre les conseils du Parlement européen en autorisant l’utilisation des bandes de fréquences 900 Mhz pour d’autres services que les réseaux GSM ou GPRS. C’est donc un changement majeur dans les directives GSM établies en 1987.

La directive en question propose en effet de faire co-exister les technologies 2G dérivées du GSM et 3G dérivées de l’UMTS dans les bandes 900 Mhz. La fréquence 900 MHz peut offrir une zone de couverture plus étendue que la fréquence la plus couramment utilisée de 2 GHz, permettant ainsi de réaliser des économies substantielles pour le déploiement du haut-débit mobile, en particulier dans les zones rurales.

Cette fréquence améliore également la disponibilité des services 3G à l’intérieur des bâtiments grâce à de meilleures caractéristiques de propagation du signal radio. Les mesures techniques permettant de faire passer la 3G dans les bandes 900 Mhz seront publiées en septembre 2009. La directive publiée dernièrement facilite enfin l’utilisation des technologies 4G dans ces mêmes bandes de fréquences. Selon la Commission, cette mesure serait capable de faire économiser 1,6 milliard d’euros en gérant plus efficacement le spectre radio disponible.

Source: www.mobinaute.com