rfidLa Poste tunisienne, à l’instar d’une vingtaine d’institutions similaires dans le monde est en train de tester un nouvel outil mis au point par l’Organisation des Nations Unies utilisant une technologie de pointe pour mesurer leurs performances et améliorer la qualité de leurs prestations.

Le système utilise l’identification par radiofréquence (RFID), une technologie qui transmet l’identité, sous la forme d’un numéro de série unique, d’un objet ou d’une personne, et ce à travers une liaison utilisant des ondes radio. Il est conçu pour permettre aux lecteurs de saisir des données sur les étiquettes et les transmettre à un ordinateur, sans avoir recours aux services d’un agent.
Jusqu’à Décembre, 530 experts indépendants de 38 pays vont envoyer 24.000 lettres- tests contenant des étiquettes RFID à 45 services postaux dans le monde .

Les données collectées seront transmises à l’UPU et serviront à identifier les carences et les insuffisances et améliorer l’efficacité des opérations.
Une trentaine d’autres pays devra adhérer au système dont la seconde phase sera lancée à partir de 2010.
Source: filrfid.org