David Quehen a voulu donner un coup de pouce au son et lumière de Pozières, à sa façon, en communiquant sur tout le globe par fréquences radio. Depuis, les contacts sont nombreux.

D’abord, face au micro, David Quehen demande si la voie est libre pour ne pas gêner les communications sur les ondes radios mondiales. Ensuite, il lance un « Tango, Mexico 16 Papa Oscar ».
f5drd
Voilà comment un radioamateur prononce l’indicatif TM16PO. « TM signifie que c’est un spécial. Le 16 est pour l’année des batailles de la Somme (1916) et PO rappelle Pozières. Je l’ai créé pour le son et lumière : « Pozières dans l’ombre et la lumière » », explique David Quehen, chez lui à Harponville, dans une maison repérable par son antenne perchée sur un mât de 12 mètres.

Une fois l’indicatif lancé, il lance un message sur hautes fréquences (HF) : « spéciale commémoration Bataille de la Somme issue du son et lumières de Pozières. »

Reste à capter les réponses de radioamateurs. Près de 900 en une semaine, et encore, David n’est pas branché 24 heures sur 24. « Yves Potard, à l’origine du son et lumière, est un collègue et un ami. J’ai fait ça pour lui et le spectacle. » Plusieurs appels ont même été passés juste après le show le week-end dernier grâce à un équipement mobile.
…/…
Cliquez sur la photo pour lire la suite sur la source.