Alain Chatard s'est préparé un petit lit douillet à l'arrière de sa berline. Photo DDM, Émilie. Cayre.

Alain Chatard s'est préparé un petit lit douillet à l'arrière de sa berline. Photo DDM, Émilie. Cayre.

«Ceci n’est pas une voiture. C’est un art de vivre. » Cette simple phrase, collée en guise de profession de foi à même la carrosserie de sa 2 CV camionnette, Alain Chatard, 71 ans, l’a faite sienne depuis longtemps. Revenu à Albi à 20 ans, dans sa famille originaire de Valence d’Albi, il a acheté sa première 2 CV (modèle 1956) en 1962. Un carrosse dans lequel il a emmené sa jeune épousée en voyage de noces à travers l’Espagne et jusqu’à Ouarzazate, aux portes marocaines du Sahara.

Dimanche prochain, c’est dans une superbe 2 CV camionnette de 1984, couleur blanche d’origine, avec 2 cylindres et 3 CV, 110 000 km au compteur, qu’il s’élancera avec 2 complices toulousains de son club, « Les Too Fous de la 2 pattes ». Direction Dijon pour le premier bivouac, puis traversée de l’Allemagne pour arriver, le 3e jour dans la banlieue de Prague. C’est là que cette année, a lieu le rassemblement international de la biennale des 2 CV, avec, parmi les 3 500 équipages attendus, des passionnés venus du Congo, de Chine et même d’Amérique. 2 CV, diane, acadiane, méhari… la famille deux pattes sera là au grand complet.

Après deux jours passés à se régaler les yeux, les Midi-Pyrénéens poursuivront leur route jusqu’à l’Autriche pour visiter Vienne, l’Italie pour rêver à Venise, avant de revenir à Albi après trois semaines et quelque 4 000 km.

Un barbecuedans la « Bétaillère »
Alain a vérifié sa « Bétaillère » jusqu’aux moindres détails. À l’arrière, les coussins assortis aux rideaux permettent d’étaler un couchage. Des placards bien rangés contiennent l’indispensable épicerie, plus un peu de boisson anisée pour faire honneur à ses racines sudistes. Dans la cave (un compartiment aménagé derrière la roue avant du conducteur), 5 litres d’essence, 5 l d’eau, lampe à gaz, bombe anti-crevaison et un barbecue électrique pour fêter chaque étape à l’heure du bivouac.

Et comme notre homme et aussi radio amateur patenté (nom de code f5unu), il part avec une antenne lui permettant de communiquer avec le monde entier. Les curieux pourront ainsi suivre quasiment en temps réel, sur une carte via internet*, son escapade européenne.

Une histoire d’amour pour les deux pattes qu’Alain et ses complices cultivent toute l’année dans leur club, en se retrouvant les jeudis soir à la maison de quartier du Breuil.

Contact : Les Too Fous de la deux pattes, tel 05 63 46 05 67.Sur internat du 26 juillet au 16 août : sur Google : aprs.fi Cliquer dans Login Google Maps APRS. Suivre la station : code f5unu-9

Lire l’article de La Dépêche.