annoncePréconisée il y a un an par le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) vient de voir le jour. Objectif : protéger le territoire national d’éventuelles attaques informatiques.

Rattachée au secrétaire général de la défense, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) devrait permettre la mise en place progressive d’une capacité de protection renforcée des systèmes d’information sensibles français. Cette nouvelle structure se substitue à l’actuelle direction centrale de la sécurité des systèmes d’information (DCSSI) tout en augmentant ses compétences, ses effectifs et ses moyens.
L’agence a pour mission de détecter et de réagir le plus rapidement possible en cas d’attaque informatique, grâce à la création d’un centre opérationnel renforcé de cyberdéfense, actif 24 heures sur 24, chargé de la surveillance permanente des réseaux les plus sensibles de l’administration et de la mise en œuvre de mécanismes de défense adaptés. Elle a également un rôle préventif en aidant la création d’une offre de produits et de services de confiance pour les administrations et les acteurs économiques. L’ANSSI doit aussi jouer un rôle permanent de conseil et de soutien aux administrations et aux opérateurs « d’importance vitale » et informer régulièrement les entreprises et le grand public sur les menaces et les moyens de se protéger, en développant « une politique de communication et de sensibilisation active ».

source: www.innovationlejournal.fr