Le 14 juillet, les six membres d’équipage confinés dans le simulateur de mission martienne verront à nouveau la lumière du jour. L’équipage, qui comprend un pilote français et un ingénieur allemand sélectionnés par l’Agence spatiale européenne, sera parvenu au terme d’un confinement de 105 jours, pendant lequel il aura conduit de nombreuses expériences scientifiques à l’intérieur de l’installation d’isolement de l’Institut russe des problèmes biomédicaux (IBMP) à Moscou. Cette simulation permettra de mieux appréhender les aspects psychologiques et médicaux des vols spatiaux de longue durée.
>Lire l’article complet.