On connaissait les métamatériaux, aux propriétés optiques surprenantes, qui permettraient de réaliser des lentilles de qualité exceptionnelle voire de créer une « cape d’invisibilité » chère à Harry Potter. Des chercheurs viennent de réaliser un système équivalent pour les ondes sonores. De quoi démultiplier les performances des échographies et, peut-être, de détrôner un jour les rayons X, bien plus dangereux.
Ils décrivent eux-mêmes leur réalisation – une première – comme une « superlentille acoustique ». Elle prend la forme d’une dalle de plastique gravée d’un grand nombre de minuscules cavités. Grâce elle, Nicholas X. Fang et ses collègues de l’université de l’Illinois sont parvenus à focaliser des ultrasons (de fréquence 60,5 kHz) sur un point de moitié inférieure à la longueur de ces ondes sonores.
Lire le dossier.