Le courrier du 20 juin 2009

ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

Tout peut être nocif, ce n’est qu’une question de dose

L’omniprésence des ondes radio ne me fait pas peur car elles font partie de mon environnement professionnel. Par contre, je suis effaré de la légèreté avec laquelle les marchands placent des équipements wi-fi là où ils ne se justifient pas, simplement parce qu’ils se vendent plus cher.

24heuresIl est par exemple stupide de relier un routeur ADSL à un PC par wi-fi si la pose d’un câble Ethernet est possible. Car un câble ne consomme rien, ne chauffe pas, n’émet pas d’ondes radio et ne tombe jamais en panne.

Je ne parle même pas de l’effet des ondes radio sur la santé dont la nocivité n’est pas prouvée aux doses courantes mais dont on peut tout de même supposer qu’elles ne sont pas bénéfiques pour le corps humain puisqu’elles arrivent à cuire un poulet (four à micro-ondes). Tout peut être nocif, ce n’est qu’une question de dose. Par exemple, une exposition en plein soleil à midi en été vous vaudra un superbe coup de soleil. Si vous n’y restez que cinq minutes, vous n’aurez rien.

Quant à remplacer le wi-fi par du CPL, c’est remplacer un borgne par un aveugle car le CPL utilise le réseau électrique pour acheminer les données au lieu de les envoyer par radio comme le wi-fi. L’ennui, c’est que cette transmission se fait tout de même en haute fréquence et le réseau électrique se comporte alors comme une énorme antenne. Ces ondes radio, dont la puissance est du même ordre de grandeur que celle du wi-fi, sont alors rayonnées partout. Dans un immeuble c’est encore pire car le CPL de votre voisin rayonnera également dans votre propre appartement via le réseau électrique commun.

En fin de compte, la mesure intelligente que chacun peut prendre, c’est de respecter le principe de précaution. Si vous devez choisir entre un câble et un équipement wi-fi ou CPL, choisissez le câble!

Michel Vonlanthen,
Bussigny