WASHINGTON, 22 juin 2009 (AFP) – Les ingénieurs pensent avoir déterminé la cause de la fuite d’hydrogène responsable du report à deux reprises du lancement de la navette spatiale américaine Endeavour, a indiqué lundi la Nasa.
Une plaque du réservoir externe de l’orbiteur, sur laquelle est attachée une conduite d’évacuation des trop-pleins d’hydrogène liquide, est légèrement mal ajustée, ce qui provoque une petite fuite durant le remplissage, a expliqué John Shannon, responsable du programme de la navette, selon un communiqué publié sur le site internet de l’agence spatiale.
Si tout se passe comme prévu, Endeavour sera lancée le 11 juillet depuis le Centre spatial Kennedy à 19H39 locales (23H39 GMT) et emportera sept astronautes, dont une Canadienne, vers la Station spatiale international (ISS) pour une mission de 16 jours. Après le vol d’Endeavour, il en restera sept avant que la dernière navette ne vole en septembre 2010, mettant fin à un programme de près de 30 ans.