py0fftv

PY0FF  Photo AFP

PY0FF Photo AFP


Selon PY0FF André Sampaio situé sur l’ile Fernando de Norhona, l’avion avait perdu le contact avec les tours de contrôle et de radar au Brésil, à près de 270 km de la côte.
Il précise qu’à Fernando de Noronha la météo était bonne, avec un ciel clair pendant toute la matinée dans la région.

De nombreuses informations circulent sur la participation de PY0FF dans le journal Brésilien O Globo et sur la TV Brésilienne où André à été interviewé en direct par téléphone.
On peut même lire sur certains sites en titre: « Découverte des premiers débris grâce à un radioamateur »…
En fait PY0FF explique qu’il écoutait les fréquences de l’armée Brésilienne lorsqu’il a entendu celle-ci annoncer que des débris venaient d’être aperçus dans la zone de recherche.
Sans commentaires.

Le Réseau des Marins Radios (RMAR) a relayé dès le 1er juin à 1100 UTC sur 14.300 Khz un avis de recherches à destination des navires et bateaux depuis sa station radioamateur des Antilles FG1JD et ses stations de France métropolitaine:

MAYDAY RELAY OCEAN ATLANTIQUE BRESIL ILES DU CAPVERT A TOUS LES NAVIRES AVIS DE RECHERCHE AVION AIRBUS TYPE A 330 200 216 personnes à bord etles 12 membres d’équipage du vol AF 447, parti de Rio dimanche à 19 heures (heure locale). Des contacts normaux ont été maintenus avec l’appareil jusqu’à 3 h 30 du matin (heure de Paris), puis l’appareil est entré dans une zone « de fortes turbulences et d’orages », vers quatre heures. A 4 h 15, l’appareil a émis une série d’alertes automatiques, avant de disparaître des écrans radar. Après avoir perdu la trace de l’avion, l’armée de l’air brésilienne a mis en place une mission de secours. Des recherches sont en cours à proximité de l’archipel de Fernando de Noronha, en plein Océan atlantique, près de la ville de Recife. Un avion militaire français a quitté Dakar pour participer aux opérations de recherche. TOUS LES NAVIRES SUR ZONE ENTRE LE BRESIL ET ILES DU CAPVERT FAIRE UNE VEILLE ATTENTIVE PORTER ASSISTANCE ET INFORMEZ TOUTES AUTORITES MARITIMES ET AERIENNES EN CAS D’INFORMATIONS=
(Source : NAVTEX BRESIL NR 064/09)
Vous pouvez suivre ces informations sur le site du RMAR.