rfidUn petit implant, pas plus gros qu’un grain de riz, va peut-être prochainement remplacer les neuro-stimulateurs de plus grande taille, ce afin de traiter les douleurs chroniques et autres troubles neurologiques. Ce nouvel appareil, actuellement en cours de développement chez MicroTransponder, une société texane de Dallas, utilise pour ce faire la technologie RFID.
Il fonctionne de façon similaire à celle employée par les stimulateurs médullaires employés pour soulager les douleurs récurrentes. L’idée est de court-circuiter la névralgie grâce à de très faibles décharges électriques qui brouillent le signal neural transmis à la moelle épinière. Toutefois, le mécanismes précis mis en jeu n’est pas encore parfaitement explicité.
Lire la suite