wigigUn nouveau consortium nommé WiGig (Wireless Gigabit Alliance) a été créé pour travailler sur le matériel sans fil dans la bande de fréquences 57 à 66 GHz. Ainsi, il sera possible de transférer des données dans les airs à 6 Gbit/s.

Le 60 GHz est en accès libre, comme pour le Wi-Fi dans le 2,4 GHz et 5 GHz, ce qui permettra un développement rapide et peu coûteux.

Plusieurs grands noms font partie du consortium : Intel, Nokia, Microsoft, Dell, Marvell, Broadcom, Atheros, Samsung, NEC ou Panasonic.

WiGig pourrait ressembler à la norme IEEE 802.11ad (WirelessHD), voire fusionner avec celle-ci.

La différence avec le Wi-Fi 802.11n est que étant donnée la bande de fréquence utilisée, le matériel WiGig ne pourra pas parcourir autant de distance (les ondes à ces fréquences-là ne pénètrent pas aussi bien les objets tels les murs). En effet, plus la fréquence augmente, plus les débits augmentent, mais moins le signal va loin.

Les spécifications du WiGig seront prêtes avant la fin de l’année, ce qui veut dire que l’on pourrait retrouver du matériel WiGig sur le marché dès l’année prochaine.
source: canardwifi.com