Article paru dans l’édition des Dernières Nouvelles d’Alsace du Dimanche 3 Mai 2009Riquewihr s’est replongé dans le passé. Hier, les amateurs d’antiques postes de radio, téléphones et téléviseurs sont allés quêter la perle rare. Les plus accros étaient là tôt matin. Bien leur en fit. La grosse averse du début d’après-midi a contraint les exposants à remballer leurs petits trésors.
Les radio-amateurs d’Alsace ont élu domicile sous une tente. Dans la matinée, ils ont télégraphié à des Hongrois. Leur moyen de communication : un « transceiver », émetteur-récepteur utilisé par les espions russes il y a vingt ans à peine. Le morse est universel. « Il a même été réintroduit dans l’armée. Il est plus fiable que le satellite et passe malgré les parasites. Il suffit d’entendre les traits et les points émis », explique un des membres de cette association mulhousienne. Certains passionnés …

Pour lire l’article complet : accédez aux archives de dna.fr