Brazilian radio-cops réclame 20.000 dollars d’amende à des radioamateurs qui utilisent le satellite militaire FLTSATCOM pour effectuer leurs liaisons radio.

fltsatcom

Pour utiliser le satellite, les pirates prennent habituellement un simple émetteur de radio amateur, qui opère dans la bande 144 à 148 MHz, et ajoutent un doubleur de fréquence équipé d’une diode varactor.

Cela permet d’étendre la gamme radio au début de la bande de fréquence de montée de FLTSATCOM de 292 à 317-MHz.

Tout le matériel peut être acheté à moins de 500 $ dans tous les garages.
Des annonces sur des sites spécialisés proposent d’effectuer la conversion du matèriel pour moins de 100 $, et tout bon bricoleur est capable d’en effectuer les modifications.

« Je l’ai vu faire plus d’une fois dans des ateliers de réparation de camions », explique l’opérateur radio amateur Adinei Brochi (PY2ADN) .
Brochi, qui a construit son premier poste de radio à partir de pièces de rechange à 12 ans, suit le problème du piratage du satellite brésilien depuis des années.
Il estime que les préoccupations du Pentagone sont justifiées.