Cette journée a été exceptionnelle à tous les niveaux. 100% de réussite ! Bravo à tous.
Recherche de la « Boufigeto » (nacelle inférieure) larguée à 5000 m d’altitude. Equipes engagées : F1GIL/F1FBF , F5MQ/F4DJL , F4DKA , F4ESK. Les équipes étant judicieusement placées dès le départ, une triangulation efficace a pu être établi après un dernier relevé avant l’extinction du signal.
Le triangle de recherche donnait : Gordes – Fontaine de vaucluse – Vénasque. L’équipe F5MQ/F4DJL en cherchant au nord du triangle a retrouvé un faible signal entre La Roque sur Pernes et Le Beaucet.
Le PC d’Eyguières nous a donné une info non négligeable grâce aux dernières receptions vidéo, les dernières images reçues étaient des batiments de type hangar ou batiments industriels.
Le relevé de F5MQ et F4DJL donnait la direction de Carpentras : çà coïncidait avec l’info vidéo ! La décision est prise de se regouper aux abords de Carpentras non sans avoir pris soin de confirmer la direction par F1GIL/F1FBF resté au nord et de F4ESK/F4DKA au col de Murs.
Après regroupement à l’est de Carpentras sur la D942 ou le signal était très fort, la progression fut à la queue leu leu des quatres équipes au travers de petites routes. Après quelques ultimes relevés qui nous indiquaient la direction d’un champ de vignes, on s’est tous garé et avons fini la progression à pied. Deux équipes d’un coté du champ et deux autres à l’opposé.
Pas de doute , elle était dans le coin , nous nous sommes retrouvé au bout de ce champ de vignes tous d’accord sur le fait que « Boufigeto » nous nargue quelque part mais où ? Ce sont les yeux aguéris de Lucien F4DKA qui ont permis de retrouver la nacelle avec son parachute grace à la couleur rouge de celui ci qui était bien caché dans un buisson en contre bas et qui donnait sur une autre propriété. La propriétaire est sortie de chez elle un peu affolée et nous a demandé ce que nous mesurions ? On l’a rassuré en lui expliquant notre activité.

Pendant ce temps la Boufigo 8 et sa nacelle supérieure « Boufiget » a tracé plein nord à une moyenne de 40 Km/h d’après les trames APRS. Seul l’équipe F1MMT/SWL Jean Antoine a pu suivre la nacelle dans le 04. Nous manquions d’effectif et il fallait mettre le paquet sur la nacelle sans APRS .
Plus de signal balise et plus d’APRS entendu . Ils se sont retrouvé bien seul avec la lourde responsabilité de retrouver l’équipement ! Au nord de Digne et à l’est de Sisteron (04), dans une petite vallée ou il y a autour des sommets à 1500m et enneigés, la « Boufiget » s’est gentillement posé en haut d’un grand sapin à 8m du sol à 1280m d’altitude (plus les 8m du sapin -Hi !) face à un petit bled perdu nomé Barles.
Un grand bravo à MMT pour l’avoir tracké et merci aux yeux du SWL J.Antoine de l’avoir repéré depuis Barles. En effet, la nacelle, le reflecteur radar et le parachute étaient parfaitement visible depuis la route en contre bas ! J’ai décidé de rejoindre J. Michel et J.Antoine afin de leur donner un coup de main. Je suis arrivé vers 19h. Le temps d’échanger les impressions et J.Michel décide de repartir car il est trop tard pour crapahuter, la nuit va bientôt tomber.
Qu’à celà ne tienne , je l’a vois , j’évalue donc le risque de partir , le parcours à faire et la difficulté due au degré de la pente. Pas de soucis , je prend mon sac à dos , THD7 et GPS ainsi qu’une torche. Après une ascension effectivement hard au niveau du souffle, n’est ce pas Christian ? qui m’appelle au 600 en plein effort… grâce au THD7 qui me donne les coordonnées en permanence récupérées depuis le 144 650, et mon GPS , j’arrive au pied de la nacelle et du dit : arbre.

[youtube irdS9MeSTjM]
La mini séquence vidéo de la nacelle supérieure au nord de Digne (04)

La bestiole est perché à 8m du sol. J’essaye de la décrocher avec des longues branches mais rien n’y fait. Je décide donc de monter sur l’arbre. Cet arbre se présente sous la forme d’une échelle naturelle : un noeud de branches tous les 50 cm … fastoche et sécurisant ! Je casse une branche morte je lui enlève quelque branchage et je réussi à récupérer le parachute au bout du 3ème éssai. Je tire dessus à plusieurs reprises puis la ficèle de la nacèle finis par casser, celle ci tombe 8m plus bas sur des pierres (pardon Christian … pardon !) . Je récupère le reflecteur radar et redescend de l’arbre : il est 20h40 ! Il fait paratiquement nuit, je redescend à la voiture.

Là, surprise, la télécommande de mon alarme ne répond plus. La petite LED s’éclaire mais ne coupe pas l’alarme, il est 21h15 , il fait nuit et je suis seul. Tant pis , j’ouvre la voiture quand même, l’alarme sonne et ressonne . Quelqu’un fini par arriver . un jeune de 25 ans qui se demande se qui se passe ! Je lui explique et ensemble , on fini par tout débrancher.
Problème , il y a un coupe circuit, et je ne peux plus repartir ! J’essaye tant bien que mal de retrouver les fils et au bout d’une heure, la voiture démarre enfin. Je peux quitter les lieux, il est tard et j’en ai marre !

Je vous passe l’épisode des sangliers, des gendarmes aux Mées qui m’ont fait souffler dans le ballon et de la pluie avec vent violent sur le retour !
Retour au QRA 23h40.

Coordonnées des points de chutte:
Nacelle de Carpentras : N 44.03.960 E 05.04.379
Nacelle de Digne : N 44.15.558 E 06.16.395

A noter qu’un Om, F0FXW est allé sur un point haut dans le 04 pour gonioter et prendre des relevés. Il a essayé de rentrer en contact avec MMT mais sans succès. Après la perte du signal , il est reparti à son QRA …

J’ai été très long, je m’en excuse, merci de m’avoir lu.

Au fait , sur le retour , il y avait Boufigeto et Boufiget qui fesaient du bruit avec leurs antennes sur la banquette arrière ! Qui sait … peut-être que dans 9 mois … Ah mais oui… dans neuf mois : Boufigo 9 bien sur !!!

73 à tous,
Patrice F4ESK