Après avoir consulté les acteurs, l’Autorité prend une première décision imposant aux opérateurs d’engager une concertation active visant à la mise en œuvre effective d’un partage d’installations de réseau 3G entre opérateurs. Les solutions de partage d’installations 3G, les zones géographiques, comprenant a minima les zones couvertes en 2G dans le cadre du programme « zones blanches », et les modalités de déploiement devront être identifiées cette année. Passé ce délai, à défaut d’accord, l’Autorité en imposera les modalités.
Source