chinoisPar Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences
Des chercheurs canadiens pensent avoir découvert un vaste réseau d’espionnage installé sur Internet d’origine chinoise. Plus de 1.200 ordinateurs seraient infectés dans 103 pays différents, avec une prédilection pour les organisations tibétaines et, d’une manière générale, les ordinateurs des ambassades et d’organisations gouvernementales.
La Chine a-t-elle mis en place un réseau de vers capables de fouiller dans les données d’installations informatiques dépendant de gouvernements ? C’est à peu près ce qu’affirme une équipe canadienne du MonkCenter for International Studies.
Lire l’article