ares-cllD’importants embâcles sur la rivière Rouge au nord de Winnipeg
ont amené plusieurs communautés à déclarer l’état d’urgence.
St-Paul Est, St-Paul Ouest, St-Andrews et St-Clemens ont toutes
été touchées par la montée des eaux.

winnipeg1Les premières requêtes d’assistance adressées à l’association radioamateur ARES au Manitoba ont été reçues du « Manitoba Emergency Measures Organization » et du « City of Winnipeg Emergency Program ».

Gord Snarr VE4GLS (DEC South Central) informe qu’il sera en réunion avec les autorités de la municipalité de Morris au plus tard aujourd’hui. Gord a prévu du personnel dans plusieurs des communautés de sa région, qui est située entre Winnipeg et la frontière américaine. Plusieurs de ces municipalités sont tout près de la rivière Rouge et dépendent de digues périphériques pour se protéger des inondations. Si le niveau des eaux devait atteindre une certaine hauteur, les digues devraient être fermées, ce qui occasionnerait l’évacuation des résidents vu qu’ils seraient alors coupés de l’accès aux services d’urgence.

Le ministre de la Sécurité publique, Peter Van Loan, a confirmé que les Forces armées se préparent à intervenir si nécessaire, comme elles l’avaient fait lors des inondations de 1997 à la suite de la crue des eaux de la rivière Rouge.