Délaissé par la Culture, abandonné par la RechercheNé à l’initiative du Prix Nobel et fondateur du CNRS Jean Perrin, pour la première Exposition internationale des techniques, le Palais s’était donné pour mission de “démontrer que l’art et la technique ne s’opposent pas, mais que leur union est au contraire indispensable.” “Le Beau et l’Utile”, disait la présentation,  “doivent être indissolublement liés”. Il est le premier musée à avoir donné un aspect ludique à des démonstrations qui, jusqu’alors théoriques, coupaient de la science  une partie de la jeunesse. “La science en train de se faire” : c’est ce qu’y donnent à voir ses médiateurs. D’abord condamné à disparaître avec les pavillons temporaires, il dut sa survie à la ferveur du public.

Alerte ! Le Palais de la découverte est menacé !

Depuis 70 ans, le Palais de la découverte, dans la partie ouest du Grand Palais, est l’institution de référence qui fait vivre la science au cœur de Paris. Un lieu unique de science, de culture et d’émotion.

Espaces amputés, financements en diminution, et aujourd’hui, fusion annoncée avec la Cité des sciences et de l’industrie (mesure 34 de la Révision Générale des Politiques Publiques – RGPP), de manière autoritaire et contre l’avis de beaucoup .

A travers cette situation, le Palais de la découverte est un des nombreux exemples de mise à mal du service public dans le cadre de la RGPP et de remise en cause de l’accès à la culture pour tous.

Le Palais de la découverte, lieu unique de découverte des fondamentaux de la science et de médiation humaine, doit conserver :
– son identité
– son autonomie
– ses locaux
– son statut et ses effectifs

Il doit de toute urgence obtenir un financement pour ses travaux de rénovation; il risque sinon de disparaître dans un avenir proche.

Le personnel du Palais de la découverte,
représentants élus, personnes motivées, intersyndicale

(Votre signature nous aidera à défendre le Palais de la Découverte.)

La pétition est disponible ici.