39 opérateurs radios clandestins (tous ou presques radioamateurs!!) ont été « bustés » par les services fédéraux Brésiliens à la suite d’une plainte du ministère de la défense américain. La police fédéral Brésilienne semble avoir eu le soutien actif d’agences américaines (probablement de la NSA, DIA et CIA) pour la localisation des stations pirates.

Si pour certains d’entres vous, c’est peut-être une découverte, dans les faits, cela fait au moins une dizaine d’années que les pirates Brésiliens et Portugais squattent de nombreuses fréquences sur des satellites militaires américains de l’US NAVY (USN) et de l’US AIR FORCE (USAF).

source:14FRS128